information et pratique sur le tournage sur bois

Les différentes essences de bois

De nombreuses essences de bois se prêtent au tournage sur bois.

Cependant leurs caractéristiques logiques, physiques, et esthétiques diffèrent énormément. Avec de l’expérience vous apprendrez à les reconnaitre et vous préférerez travailler certaines essences plutôt que d’autres. Habituellement on choisit son essence en fonction de la pièce à exécuter. Il est préférable de débuter avec des bois plutôt durs qui se tournent plus facilement. Au contraire, avec des bois plus tendre il est plus difficile d’obtenir une belle finition.

La teneur en silice de certains bois exotiques peut les rendre abrasifs et nécessite un outillage en acier rapide et des pastilles au carbure de tungtène.

Il est possible de trouver du bois dans son environnement, surtout si l’on vit en campagne. l’inconvénient est qu’il faudra être patient, le temps que le bois séche.


Chez les négociants spécialisés, vous trouverez du bois en bille, sous forme de planche de diverses épaisseurs jusque 90mm, mais plus généralement en 22,27,34,40,60,70mm. Le prix peut être élevé, surtout pour les bois précieux  ou des essences rares. Cependant, l’avantage est que ce bois est sec et donc prêt à être tourné.

Néanmoins, il faut vérifier le taux d’humidité et surtout si vous devez faire des collages (tournage segmenté).

Le bois sèche de 1 à 2 cm par an de chaque coté de sa surface. Il est recommandé de conserver ce bois sous hangar en intercalant des cales entre les plateaux. Il peut aussi se conserver à l’extérieur, bien couvert.

Pendant le tournage, faites attention à la nocivité de certains bois exotiques qui sont très agressifs pour la peau et les bronches.

Une nocivité que l’on  retrouve également chez certains bois européens.

Themes abordés : essence de bkois pourntouner , tournage sur bois quel bois , BIEN CHOISIR BOIS TOURNAGE , quel taux dhumidite pour el bois de tournage , tournage bois nocif , tourner du bois dur ou mou